Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contactez nous

Vous pouvez  proposer directement un texte par mail,

 cliquez ici ->  arcea.gre@free.fr, en objet mettre: BAR .

 

Site de l'ARCEA nationalewww.arcea-national.org

 

Rechercher Dans Le Bar

Comment consommer

 

Allez sur la ou les rubriques de votre choix,  posez une question , apportez une réponse à des collègues, participez au débat par un commentaire... Afin d'éviter les intrusions externes et malveillantes ou saugrenues, chaque intervention (signée de votre nom ou d'un pseudo) sera validée.
 par le bureau avant d'apparaître sur le blog.

Remarques importantes:

 

  1- les articles peuvent être lus:
          - en ouvrant le blog, dans le menu déroulant situé à droite
          - dans chacune des rubriques, la recherche est plus aisée
   2- Les articles sont classés dans l'ordre chronologique, le plus récent en haut
   3- Ajouter un commentaire à un article: un clic sur "commentaire" ( en petites lettres) ouvre une fenêtre. On demande votre nom (ou un pseudo), votre e-mail, et de recopier3 signes (chiffres ou lettres) parfois difficiles à reconnaître (!). En cas d'échec, patience et recommencez, de nouveaux signes apparaîtront.
    


 

Dernière mise à jour :

Le 3 décembre 2011

Liens À Visiter !

28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 22:11

:

Sauvons Le Climat - 18 octobre 2012

La réglementation thermique RT 2012 va s’imposer à tous les logements neufs à compter du 1er janvier 2013, mais les promoteurs ont anticipé sur cette échéance. Le résultat, dans l’habitat collectif, est simple : le chauffage électrique disparaît au profit du chauffage au gaz naturel1. La part du chauffage électrique est passée de 70 % en 2009 à moins de 20 % en 2011 et, parallèlement, la part du chauffage au gaz est passée de 20 à 70 %. La raison en est bien connue : la RT2012 fixe une limite de consommation d’énergie en énergie primaire et non en énergie finale, ce qui pénalise très fortement l’électricité. Les conséquences pour le climat sont simples : la RT2012 va à l’opposé du but affiché par le Grenelle de l’Environnement et réaffirmé par le Président de la République.

Sauvons le Climat avait alerté, lors du vote de la loi Grenelle II qui entérinait ce choix, sur le risque que le résultat soit une augmentation de la consommation de gaz et, de ce fait, des émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre.

Ce risque n’avait pas échappé à l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques. L’OPECST, dont l’avis avait été sollicité par le ministre de l’époque, avait proposé d’ajouter une deuxième condition : ne pas dépasser 50 g de CO2 par m2 de logement. Une telle condition aurait orienté les promoteurs vers les énergies renouvelables (associées ou non aux pompes à chaleur) au lieu de les orienter vers le gaz naturel.

Cet avis n’a pas été suivi, et on peut d’ores et déjà en mesurer les conséquences, avant même l’entrée en vigueur officielle de la nouvelle norme.

Sauvons le Climat demande que la RT2012 soit revue sans délai de façon à ne pas favoriser l’utilisation d’énergies fossiles dans l’habitat neuf et à limiter effectivement les rejets de gaz à effet de serre. Sauvons le Climat demande également que les leçons de ce fiasco soient tirées, et que toute nouvelle mesure dans le domaine de l’énergie soit évaluée en matière de protection effective du climat.

Partager cet article

Repost 0
ARCEA Grenoble - dans Energies
commenter cet article

commentaires