Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contactez nous

Vous pouvez  proposer directement un texte par mail,

 cliquez ici ->  arcea.gre@free.fr, en objet mettre: BAR .

 

Site de l'ARCEA nationalewww.arcea-national.org

 

Rechercher Dans Le Bar

Comment consommer

 

Allez sur la ou les rubriques de votre choix,  posez une question , apportez une réponse à des collègues, participez au débat par un commentaire... Afin d'éviter les intrusions externes et malveillantes ou saugrenues, chaque intervention (signée de votre nom ou d'un pseudo) sera validée.
 par le bureau avant d'apparaître sur le blog.

Remarques importantes:

 

  1- les articles peuvent être lus:
          - en ouvrant le blog, dans le menu déroulant situé à droite
          - dans chacune des rubriques, la recherche est plus aisée
   2- Les articles sont classés dans l'ordre chronologique, le plus récent en haut
   3- Ajouter un commentaire à un article: un clic sur "commentaire" ( en petites lettres) ouvre une fenêtre. On demande votre nom (ou un pseudo), votre e-mail, et de recopier3 signes (chiffres ou lettres) parfois difficiles à reconnaître (!). En cas d'échec, patience et recommencez, de nouveaux signes apparaîtront.
    


 

Dernière mise à jour :

Le 3 décembre 2011

Liens À Visiter !

7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 09:59
ACCORD SUR LES DEPASSEMENTS D’HONORAIRES MEDICAUX
L’accord passé à l’arraché entre les syndicats médicaux, l’assurance maladie et l’UNOCAM (complémentaires-santé) est un accord a minima qui ne tient en aucune façon compte des patients, sauf pour leur faire payer les consultations et les complémentaires de santé. Comment ces dernières peuvent injecter 150 M€ alors qu’il y a un an elles jugeaient insupportable la taxe sur les contrats « responsables ». Rassurons-nous c’est bien de notre poche que sortira cette manne. Pour les usagers du système de santé cet accord est inacceptable. Le CISS (Collectif Interassociatif sur la Santé) l’a exprimé dans un communiqué du 24/10.
Le CISS en partenariat avec deux autres grandes Fédérations a réalisé une enquête auprès des Caisses Primaires d’Assurance Maladie. Les résultats ont été présentés vendredi 26/10. Ils montrent que la situation est grave. De nombreux abus ne sont jamais sanctionnés ni par la Sécurité Sociale ni par les Ordres. L’avenant n° 8 à la Convention Nationale dont il est question ci-dessus ne résoudra que très partiellement les difficultés. Rappelons que les dépassements sont à l’origine de nombreux refus de soins par les patients.
AU FIL DES JOURS
5 novembre 2012        N° 73
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires