Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contactez nous

Vous pouvez  proposer directement un texte par mail,

 cliquez ici ->  arcea.gre@free.fr, en objet mettre: BAR .

 

Site de l'ARCEA nationalewww.arcea-national.org

 

Rechercher Dans Le Bar

Comment consommer

 

Allez sur la ou les rubriques de votre choix,  posez une question , apportez une réponse à des collègues, participez au débat par un commentaire... Afin d'éviter les intrusions externes et malveillantes ou saugrenues, chaque intervention (signée de votre nom ou d'un pseudo) sera validée.
 par le bureau avant d'apparaître sur le blog.

Remarques importantes:

 

  1- les articles peuvent être lus:
          - en ouvrant le blog, dans le menu déroulant situé à droite
          - dans chacune des rubriques, la recherche est plus aisée
   2- Les articles sont classés dans l'ordre chronologique, le plus récent en haut
   3- Ajouter un commentaire à un article: un clic sur "commentaire" ( en petites lettres) ouvre une fenêtre. On demande votre nom (ou un pseudo), votre e-mail, et de recopier3 signes (chiffres ou lettres) parfois difficiles à reconnaître (!). En cas d'échec, patience et recommencez, de nouveaux signes apparaîtront.
    


 

Dernière mise à jour :

Le 3 décembre 2011

Liens À Visiter !

13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 10:23

 Négatep:

un scénario de la transition énergétque

Quid en Rhône Alpes ?

par

Claude Acket

Co-auteur du scénario

 

Date : 8 avril , 17h30-20h00

Lieu: La Maison des Associations,

rue Berthe de Boissieu, Grenoble,

grande salle conférences

 

Résumé

 

Nous vous proposons  de parcourir ensemble Négatep : un scénario de la transition énergétique. Ce scénario vise l’approche de la division par 4 des rejets de gaz carbonique d’ici 2050, et du même coup la réduction de nos dépendances énergétiques géopolitiques et financières.

Il s’agit en quelque sorte de « sortir des fossiles », opération déjà en partie engagée, à partir des années 80, avec le développement du nucléaire, qui a remplacé le fioul lourd et le charbon  pour la production d’électricité. Cette politique place la France  dans le groupe  des pays développés  rejetant le moins de gaz carbonique par habitant.

Mais il faut aller beaucoup plus loin et s’attaquer  maintenant au pétrole, avec sa prédominance dans les transports, et au gaz dans ses multiples usages dont le chauffage.

Globalement, ceci passe par des économies d’énergie raisonnables, réalistes, supportables sans restrictions draconniennes, qui, en outre, restent à des coûts supportables, car contrairement aux idées reçues : ne pas consommer peut coûter très cher.

Il faut remplacer le plus possible les combustibles fossiles par des sources d’énergie non émettrices de gaz carbonique, et, pour cela, développer les énergies renouvelables thermiques et l’usage de l’électricité dans la mesure où elle reste, comme actuellement, peu carbonée.

Comme l’hydraulique ne peut plus guère être développée, le recours aux dites NER (nouvelles énergies renouvelables) s’impose, mais celles-ci ont des limites associées à leurs coûts et à leurs intermittences.

Il en résulte que le nucléaire doit continuer à remplir, comme actuellement, un rôle majeur dans le mix énergétique français.

 

Nous compléterons cette vision nationale par un regard sur les spécificités de notre région Rhône Alpes. Elle regroupe pratiquement 10 % de la population française et en assure le même pourcentage du PIB, mais elle est très spécifique, se distinguant comme la première région productrice d’électricité toutes sources confondues, celle la première pour le nucléaire et aussi pour l’hydraulique.

Ces atouts très cohérents avec les objectifs de Negatep sont ils menacés ? 

Partager cet article

Repost 0
ARCEA Grenoble - dans Energies
commenter cet article

commentaires